Campagne du jeu Birthright, jeu de rôle par email et forum, PBem, où l'on joue des régents dirigeant une organisation ou un pays dans ses moindres détails.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions

Aller en bas 
AuteurMessage
Hans Omrsbart
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Mar 6 Avr - 9:41

A Emmen, des accusations graves de trahisons envers le Duc
Henri de Baudreuil, seigneur de Philias, ont été proférées contre des
représentants Milinois, liés aux cousins Milinois du Duc de Baudreuil François
et pierre.


Les hommes de ces derniers ont refusé de se désolidariser
des accusés et ont refusé de les livrer…


S’en est suivi une une loi martiale au cours de laquelle un
appel au secours vers le Stratège de Milinas a été envoyée, qui a été soudaine
et brutale… envoyant sous terre jusqu’au dernier agent de Milinas emportant
avec eux leurs secrets…


Les Frères Baudreuil on déjà demandé vengeance à Loriclès…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loricles

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Sam 10 Avr - 0:02

L'ambassadeur milinois à la cour impériale, quelques jours après le rapport fait sur les actions du Duc de Baudreuil en Emmen, demanda à avoir la parole afin de lire une réponse de Loricles, Stratège de Milinas.

Il se leva et se tourna vers le représentant phillien.


Au Duc Henri de Baudreuil,

Vos agissement démontre encore une fois votre incapacité à diriger correctement un royaume. Vous avez décidé d'employer la force car vous vous savez incapable et incompétent à régler autrement un problème qui n'est que politique. Depuis quand la liberté d'expression est-elle ainsi réprimée par le sang en Phillias? Certains Philliens ont bien compris que le royaume ne pourrait être bien géré que lorsque François et Pierre de Baudreuil, vos cousins, en auront pris les rênes. Je ne doute désormais plus qu'une grande partie de la population pense de la sorte. Que ferez-vous si aux courageuses voix que vous venez de faire taire par le meurtre s'ajoutent celles de milliers d'autres Philliens? Allez-vous tous les massacrer afin de ne pas entendre la voie de la raison?

L'ambassadeur milinois se tourna ensuite vers le représentant des écuyers d'Abaya et le visage grave continua à lire.

A l'église d'Abaya

Les serviteurs d'Abaya vont-ils soutenir un tyran qui tue des hommes de son peuple parce que ceux-ci ne lui reconnaissent pas les capacités à les diriger? Vont-ils fermer les yeux et se contenter de recevoir les prières des veuves et des orphelins de ceux qui auront osé faire preuve de courage?

L'ambassadeur se tournant à droite puis à gauche pour capter l'attention de tous

A l'ensemble des représentants à la Cour Impériale

Milinas, tout comme le peuple Phillien sans nul doute, souhaite une issue diplomatique à la crise qui secoue Phillias. Je continuerai de soutenir politiquement les opposants au Duc Henri de Baudreuil et j'exhorte le peuple à faire preuve de courage devant la barbarie et l'incompétence du Duc. La Confédération n'a jamais envisagé, ni n'envisage actuellement le recours à la force.

L'ambassadeur milinois se rassit dans le silence bientôt remplacé par le brouhaha des réactions à son intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Henri de Baudreuil-



Messages : 14
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Sam 10 Avr - 17:19

L’ambassadrice de Philias à son tour se lève, demandant la parole.

Mes amis. Des accusations graves ont été portées en ses lieux. Je me dois d’apporter un certain nombre de précisions aux dires diffamatoires du représentant de Milinas.

Philias est un duché indépendant. Cela fut le résultat d’une longue lutte pour nous affranchir de la confédération de Milinas. Nous ne sommes pas un état vassal mais un véritable état indépendant. Un duché dirigé par un duc de sang divin et pas une pseudo-démocratie à la solde de Milinas…

Il y a trois mois, les cousins du duc, pantins de Loricles ont commis sur nos terres un certain nombre d’actes terroristes revendiqués…

L’ambassadrice sort alors une lettre reçue après l’incident du pont…

Ils se réfugièrent à Emmen. Emmen où les sbires miliniens venaient de s’emparer par traitrise de nos institutions de lois. Quel dirigeant de pays peut donc accepter qu’on tente ainsi de saper son autorité ? Devons-nous laisser Loricles gérer à notre place notre domaine par droit du sang et protéger des rebelles et terroristes ?

Notre bien aimé duc a donc proclamé la loi martiale pour que justice soit faite. Etrangement cette soit-disant population opprimée n’a jamais été aussi heureuse de voir nos troupes chasser du pays les envahisseurs et les traitres.

La seule issue pour soutenir Philias est de laisser le duc gérer ses terres. L’armée vient d’être renforcée pour lutter contre les raids mais comment voulez-vous régler les doléances justes de la population lorsque votre voisin ne cesse de vouloir gérer votre pays comme si c’était le sien. Philias est indépendante, les frontières ne sont pas fermées et les mécontents peuvent s’installer en Milinas… Puisque Loricles semble soucieux de leur sort.

Sacher qu’à l’extérieur de nos frontières nous ne ferons aucunes mesures de rétorsion sur la Confédération. Nous voulons juste vivre en paix chez nous en Philias sans que les puissances extérieures ne tentent de s’impliquer dans notre politique. La liberté de culte et de commerce est une réalité chez nous mais ne tentez pas de toucher à la loi.

L’ambassadrice se rassit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Omrsbart
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Mer 14 Avr - 9:51

Un représentant de la guilde des voyageurs des 4 vents demande alors la parole en son nom propre :

Seigneurs de Milinas... la frontière est libre pour ceux qui veulent sortir de philias mais en est-il de même pour ceux qui veulent entrer en Milinas ? seront-ils bien acceuillis et comptez vous mettre en place des mesures s'ils s'avéraient être nombreux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loricles

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Mer 14 Avr - 18:41

En réponse à la demande du représentant de la guilde des Voyageurs des Quatre Vents, l'ambassadeur milinois prit la parole:

La Confédération a toujours été une terre d'accueil, il en serait de même si des habitants de Phillias souhaitaient s'installer en Milinas. Je ne pense cependant pas que la déportation de population soit une solution viable à long terme pour régler les problèmes politiques d'un royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Henri de Baudreuil-



Messages : 14
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Jeu 15 Avr - 19:24

L'ambassadrice reprit à nouveau la parole

Ce qui se passe à Philias ne regarde que Philias. depuis quand des pays etrangers jugent bon d'intervenir dans nos affaires intèrieures ? Aurait-on nommé loricles empereur d'Artaz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protalkos

avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Jeu 15 Avr - 22:09

L'ambassadeur de Sahahingam qui avait suivi les échanges avec interet demanda a avoir la parole

Nous pas... ami avec Abaya car lui vouloir la guerre contre Ghaald'ar... mais si Duc pas accepter gens partir de chez eux, ca pas être digne... sauf d'un Orc....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvykkxxxx

avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 44
Localisation : Terres isolées et hostiles

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Jeu 15 Avr - 22:43

-Henri de Baudreuil- a écrit:
L'ambassadrice reprit à nouveau la parole

Ce qui se passe à Philias ne regarde que Philias. depuis quand des pays etrangers jugent bon d'intervenir dans nos affaires intèrieures ? Aurait-on nommé loricles empereur d'Artaz ?

A ces mots un representant Gnoll se leva puis regarda la foule comme s'il cherchait quelquechose ou quelqu'un...
Un peu gené de prendre la parole, il se décida à parler et d'un ton ferme, il dit :
" c'est bien cela votre problème, vous avez un empereur mais vous refusez de l'ecouter..."

Après avoir constaté l'incompréhension de ses pairs, il se mit à parler à son homologue Gnoll qui semblait avoir été le seul à approuver sa remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
polyeute

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Ven 16 Avr - 0:22

^soupir^... pour une fois l'embassadeur patakien se lève, tenant encore a la main une assiete de choux a la crème : "faites excuses, messeigneurs, mais ça fait 2 fois qu'on formule un non-sens : pour avoir un empereur il faut un empire , or il n'en existe actuellement plus.

si vous souhaitez évoquer le régent d'Artaz, je rappelle que celui-ci en est le roi et que le roi, rien d'autre. Donc vous pouvez parler de Robert roi d'Artaz et non, en effet on ne peut ecouter un empereur qui n'existe pas ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvykkxxxx

avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 44
Localisation : Terres isolées et hostiles

MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   Dim 18 Avr - 22:41

Les paroles de l'ambassadeur Patakien venaient d'enlever le sourire à l'un des ambassadeurs Gnoll qui arreta de discuter avec son homologue pour s'approcher de l'homme aux choux...
Le regardant de sa hauteur, il le salua avec un sourire forcé et lui dit:
"Sans vouloir vous offenser c'est bien là votre problème. Lorsque je regarde dans cette salle, je vois beaucoup plus d'humains que d'autres créatures de ce monde et pourtant, aucun de vous n'est capable de reconnaitre le même et unique chef.
Vous voilà tous si nombreux et tellement divisés que vous en avez oublié l'essentiel...vous êtes une proie beaucoup plus facile pour un prédateur affamé...
Ensemble pourtant, derrière un même chef, vous pourriez apportez un espoir de paix pour ce monde.
Mon chef Yvykxxxxx sait pourquoi il est là et son espoir doit vous inspirer !!!
Ouvrez les yeux et trouvez Le Chef au lieu de vous goinfrer et de cracher sur votre Empire"
Faisant un salut tout à fait respectuex, il gouta le choux et s'en retourna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Printemps 923 : Philias : Accusations graves sédditions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...
» Ménage de printemps 2011
» Tournoi du Printemps du jeu à Bourgoin Jallieu
» Festival du Printemps sur Lotro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'HISTOIRE D'ARTAZ :: CITE IMPERIALE :: LA COUR IMPERIALE-
Sauter vers: